Aide juridique gratuite

un avocat de la famille à paris et en toute confiance

Une question qui nous concerne tous

Le divorce concerne tout le monde. Même les personnages les plus célèbres n'y échappent pas à cette décision fatidique. En effet, peu importe combien d'années le mariage dure, la dissolution semble parfois inévitable. Il s'agit d'une épreuve assez difficile à vivre tant économiquement que psychologiquement. En l'Avocat, nous trouvons un allié qui nous rassure psychologiquement et qui défend nos prétentions légitimes. Il n'est pas trop difficile de trouver un avocat de la famille à paris et en toute confiance. Obtenir le jugement de divorce reste difficile en matière de divorce par faute. On encourage donc les parties à trouver un terrain d'entente.

La possibilité de divorcer en privé ?

Le mariage pour certain est une institution sacrée. Pour cela il bénéficie d'une protection renforcée de la part de l'État. Toute personne désirant contracter mariage devra observer les conditions imposées par la loi. Le même principe gouverne la dissolution du mariage. Mais le droit positif s'adapte à une logique nouvelle. Puisque les époux consentent à s'unir par le mariage, rien ne les empêche de dissoudre cette union de la même manière. Dans le droit de la famille moderne, les époux choisissent deux voies pour le divorce.

On entend pousser plus loin cette possibilité de dissolution à l'amiable. Bientôt il sera possible de divorce en privé. En effet, une nouvelle réforme compte supprimer le passage obligatoire devant le juge lors de la procédure consensuelle. Toutefois, cela ne supprime pas pour autant le divorce par faute dans le droit positif qui représente encore une bonne partie des litiges soumis au juge.

Le ministère d'Avocat obligatoire

L'assouplissement de cette règle du divorce par consentement mutuel ne répond qu'à une réalité existante. De nos jours le nombre des personnes voulant divorcé ne cesse d'augmenter. Ce sont des personnes se trouvant dans la tranche d'âge de la cinquantaine. Cela encombre énormément les tribunaux ce qui ne rend que plus lente le travail de l'Administration.

Dans n'importe quelle matière juridique, on préfère désormais gagner du temps en réglant les problèmes à l'amiable. Quoi qu'il en soit, l'État impose la présence d'Avocat pour assister les parties durant la procédure de divorce. Ils peuvent se faire représenter par un seul Avocat. Dans le nouveau système de divorce par consentement mutuel, la présence d'un avocat pour chacun des époux est obligatoire. La procédure sera raccourcie au minimum. L'Avocat en plus de ses compétences traditionnelles endossera le rôle de médiateur et se chargea de la rédaction du projet de convention de divorce.