Aide juridique gratuite

Tout savoir sur le recouvrement des créances clients

Tout savoir sur le recouvrement des créances clients

Dans le monde des affaires, il existe toujours un client qui ne paie pas sa dette. A cet effet, le créancier doit recourir à ce qu’on appelle recouvrement. C’est un moyen efficace pour pousser le débiteur à verser ses crédits. Toutefois, il faut être accompagné par une agence spécialisé en la matière durant ce procédé.

Les informations essentielles sur le recouvrement

Le recouvrement est un moyen pour forcer un débiteur de rembourser son crédit dû à un créancier. Ce genre de procédés aide le créditeur à obtenir son argent. Ce type de démarches est effectué lorsque la date d’échéance est passée et que le débiteur n’a pas réglé l’argent dû. Cette approche permet de l’inciter à régler son compte.

Le recouvrement est souvent utilisé par un fournisseur ou un prestataire de services. Cette solution pousse le client à payer ses dettes. Il est nécessaire d’appeler une agence de recouvrement afin d’accompagner la société ou le prestataire dans les diverses démarches. Un cabinet de recouvrement joue le rôle d’intermédiaire entre les deux parties.

Cette entreprise conduit le créditeur dans les différentes formalités. Elle agit selon la volonté du créancier qui apporte le mandat chez le débiteur afin de récupérer la somme due.

Outre ce détail, le spécialiste rédige des lettres de relance et effectue des appels téléphoniques avec des débiteurs. Il négocie et accomplit des comptes rendus auprès du prêteur. Dans tous les cas, un avocat peut jouer le rôle d’un agent de recouvrement. Pour les entreprises ou les particuliers en quête d’un établissement spécialisé en recouvrement, un avocat international à Paris, par exemple, peut les accompagner dans tous les procédés.

Les différentes procédures de recouvrement

Dans le monde de la finance, il existe plusieurs types de recouvrement. La première procédure est le recouvrement amiable. Ce dernier commence lorsque le débiteur a été informé par la relance. D’après certains spécialistes, ce type d’opérations est un arrangement avant toute approche contentieuse. Ce système autorise d’effectuer des relances téléphoniques ou encore écrites.

Ce détail a pour but de rappeler la personne ou l’entreprise concernée sur l’origine et le montant de la dette. Une proposition est recommandée au débiteur s’il ne peut pas rembourser l’intégralité de l’argent.

Si ce type de démarches n’aboutit pas, l’avocat ou l’huissier conseille le créancier de recourir à la procédure judiciaire. Le recouvrement des contentieux prend une autre tournure que celui de l’amiable.

Il autorise la saisie des biens immobiliers et mobiliers de l’emprunteur. C’est le recouvrement forcé d’une créance. Avant d’arriver à cette situation, le créditeur doit posséder un titre exécutoire destiné au débiteur. Cet individu doit être communiqué par la voie d’un huissier. Ce spécialiste peut déclencher le processus de recouvrement contentieux. Si le prêteur est muni d’un titre exécutoire, il a le droit de prendre les biens de son débiteur. Toutefois, il existe divers types de procédures. Ces dernières sont l’injonction de payer, le référé-provision et l’assignation au fond. Ces diverses approches conduisent à trois sortes de décisions.