Aide juridique gratuite

aide juridique gratuite

La matière de prédilection des juristes : le Droit

Sans droit il ne peut y avoir de société

Le Droit évolue avec la société. Il évolue selon les besoins de cette dernière. Le système juridique repose sur un principe fondamental. À côté des règles régissant les rapports entre particuliers ou personnes privées coexistent des règles gouvernant les actions des personnes publiques, en l’occurrence l’État. On appelle cela le « summa divisio ». Le Droit se divise donc en deux branches : le droit privé et le droit public. Cependant cette séparation n’est que purement académique pour faciliter la tâche des étudiants en Droit et des juristes professionnels tels que les Avocats ou les Juges.Les deux branches du droit elles-mêmes se répartissent en plusieurs branches.

Le droit civil constitue la principale base du droit privé. Toutefois ses règles s’adaptent difficilement au monde du commerce et de la recherche de profit. Les actes et les activités économiques sont ainsi gouvernés par le droit des affaires. Ce dernier se subdivise encore en plusieurs matières. Le droit commercial s’applique aux activités des commerçants et des sociétés commerciales. De nombreux avocats se spécialisent dans ce domaine. Ils assistent les entrepreneurs dans la prise de décisions importantes au sein de l’entreprise. Le droit public, lui, régit les rapports et les actes des personnes publiques. Parmi ses branches on retrouve le Droit administratif.

Les matières juridiques les plus connues

On accorde plus d’importance à certaines matières juridiques telles que le droit du travail et le droit de la famille. En protégeant le salarié, la législation protège par-là l’économie nationale. Le même principe s’applique pour la famille considérée comme base fondamentale d’une nation. Il est donc normal de se retrouver avec une législation assez fournie et parfois même labyrinthique. En cas de litige donc la meilleure solution c’est de s’adresser directement à un avocat. Et la loi reste la règle de droit plus commune.

Un certain Hans Kelsen a établi une pyramide des normes. Au sommet on retrouve la constitution ou loi fondamentale qui définit et organisent les institutions de l’État ainsi que les rapports entre elles. La loi est l’acte voté par le Parlement et dont le contenu doit se conformer à la constitution. Une grande partie des règles de Droit trouvent leur source dans les règlements tels que les décrets ou les arrêtés. Ces derniers ont une valeur infra législative. Et à côté des règles de fond, l’on crée des règles de formes visant à assurer l’observation rigoureuse de ces premières par les sujets de Droit. Les règles conventionnelles tiennent également une place importante dans le droit positif des pays membres de l’Union européenne ou même des organisations intergouvernementales.