Aide juridique gratuite

comprendre et réussir sa procédure en droit civil et droit des contrats

La complexité des règles de droit

Le droit, dans son objet général, peut-être à première vue facilement compris par n'importe quel citoyen. Cependant, il faut dire que les procédures spécifiques ne sont pas à la portée de n'importe quel profane.

Rien que pour la seule branche du droit civil, celle-ci comprend une bonne dizaine de domaines tous aussi complexes les uns que les autres pour ne citer que le droit civil des biens, le droit des sociétés, le droit des affaires et le droit du travail. Et chacun de ces domaines comprend encore des sous-branches capables de remplir une centaine pages dans un manuel de droit.

Le rôle de l'avocat de l'avocat dans la justice

La fonction de l'avocat est en principe de défendre ses clients au cours d'un procès. Les justiciables, malgré les connaissances de base du droit qu'ils pourraient avoir, sont néanmoins considérés comme de simples profanes qui ne pourraient pas argumenter efficacement pour obtenir gain de cause devant les tribunaux. C'est là qu'intervient justement l'avocat qui n'est pas qu'un simple auxiliaire de justice.

En effet l'avocat est en pratique un véritable garant de l'État de droit et des droits de l'homme. En outre, il n'est pas toujours inutile de faire appel aux services d'un avocat, même en l'absence d'un procès, car plusieurs aspects de la vie courante ont un rapport avec le droit. Par prudence, il est plus raisonnable de gérer sa vie professionnelle avec l'aide des conseils d'un avocat.

À titre d'exemple, pour comprendre et réussir sa procédure en droit civil et droit des contrats, l'étude d'un avocat s'avère indispensable.

La déontologie rigoureuse de l'avocat du barreau

À part les règles techniques qu'il doit respecter, l'avocat est également tenu de respecter une éthique qui leur est propre. Au cours d'une procédure, le justiciable est souvent réticent à accorder une totale confiance à son avocat. Il faut portant admettre que l'opinion publique peut nous induire en erreur sur la réalité du monde de la justice.

En effet, l'on a toujours tendance à croire que ces auxiliaires de justice ne sont motivés que par l'appât du gain, qu'ils exercent dans un monde des affaires où tous les coups sont permis. Et pourtant, il faut quand même se rendre à l'évidence que si l'avocat prenait à la légère ses règles déontologiques, il ruinerait facilement sa carrière. Le serment des avocats n'est pas donc que des paroles en l'air, ou une simple formalité dénuée de toute conviction avant la prise de fonctions. C'est au contraire une valeur sûre sur laquelle la confiance du justiciable est basée.